Une retrouvaille enthousiaste et émouvante au lycée Carthage Présidence

Enfin, une bonne initiative de Sami El Fehri !
29 novembre 2016
Mystique, commercial et pas du tout abordable
5 décembre 2016
Montrer tous

Une retrouvaille enthousiaste et émouvante au lycée Carthage Présidence

Hyper motivés, nous avons décidé de regagner nos bancs au Lycée Carthage Présidence. Nous avons annulé tous nos  rendez-vous.  Nous avons pris le train  cherchant à  savourer  les retrouvailles.. à nous  plonger dans les bons vieux temps. Nostalgiques, heureux, et pleins d’énergies, anciens lycéens et enseignants  nous avons tous  afflué vers notre lycée, vers nos souvenirs, vers notre passé inoubliable.

L’émotion était forte, la joie était intense. Qu’est-ce qu’elle est  belle la rencontre ! Qu’est ce qu’il est beau le lycée Carthage présidence. Majestueux tel qu’il était. Nous l’aimions.   Aujourd’hui,   Dimanche 27 Novembre 2016 nous l’ aimons  encore plus : nous sommes venus prouver à ses salles, à ses terrains, à ses escaliers et à son air frais qu’ils comptent énormément pour nous.

Témoins de notre passé naïf,  de nos petites histoires d’amour, de nos caprices et de nos gaffes, ils ont répondu… Effectivement,  nous avons pressenti leur émerveillement de nous accueillir de nouveau.

C’était  une très belle journée.  Adultes et vieux, nous nous sommes tous jetés dans les entrailles d’un tendre passé. Les mûrs rouges brique du lycée s’embellissaient sous les rayons lumineux pour nous exprimer leur immense allégresse et leur forte jubilation.

Les journalistes nous suivaient. Des passants nous filmaient. Des internautes marquaient des centaines de « j’aime » sur Facebook. Tout le monde comprenait que les années derrières les bancs nous manquaient plus que jamais. Nous étions fières de notre initiative. Et nous avions hâte de voyager dans le temps,  à faire une rupture avec le présent « mûr et responsable » .. à stimuler le passé pour redevenir enfin, des jeunes adolescents libres, actifs et épanouies en dépit de tout.

Nous avons parlé de tout : des enseignants, des heures de permanences, des sorties à Sidi Bou Saïd, du  jardin d’amour, du cimetière américain, de nos jeux « esprits fantôme »  des registres que nous cachions, de nos mauvaises notes, et  même du Ramadan que la plupart de nous ne faisait pas. Nous avons bien rigolé. Combien d’insultes avons-nous entendues ? Combien de profs avons-nous rendus fous ? Combien de zéro avons-nous eus ? Tout le passé était pour nous, digne de respect.  Tout nous semblait tolérable à ces moments-là.

Soudain la sirène retentit. Nous avons la chair de poule. Nous éclatons de rire et nous pleurons de joie. Nous prenons des selfies. Puis, nous prenons d’autres selfies. Chacun de nous voulait  éterniser son bonheur…

Avec le temps nous avons grandi. Certains d’entre nous  ont même vieilli. Mais, ni l’âge, ni les rides n’ont pu étouffer notre nostalgie. Nos âmes joyeuses survolent toujours l’espace de ce lycée. Elles nous ont ouvert les bras, et nous avons répondu à leur appel volontiers. Sacré lycée, Vous êtes un édifice éternel. Vous êtes notre patrimoine.  Vous êtes notre passé .  « Lycée Carthage Présidence », vous êtes le plus beau lycée du monde !

 

Comments are closed.