Les sites tunisiens des bonnes affaires, astuce à double face

Le dinar tunisien serait-il officiellement dévalué ?
18 novembre 2016
Avocats tunisiens : l’ ONAT rejette les articles 30, 31, et 55 de la loi de finance 2017
24 novembre 2016
Montrer tous

Les sites tunisiens des bonnes affaires, astuce à double face

Avec les taux d’inflation qui sont toujours à la hausse, et les budgets serrés, les tunisiens présument qu’il n’y a vraiment aucune raison pour payer pleine peau le prix de détail pour la plupart des produits ou prestation de service achetés.  En effet, depuis les quatre dernières années, il y a tellement de ressources sur le Web qui offrent au consommateur tunisien de divers services à des prix DOUX : billets pour spectacles, restaurants, loisir, hôtels, soins, produits de beauté, etc… Le consommateur aura donc, la possibilité de comparer les prix et de collecter également les différents avis avant de valider son achat.

Fonctionnement

Le concept existe déjà en Europe et aux USA. De ce fait, le mode d’emploi est pratiquement le même ; il faut s’inscrire en ligne, s’identifier, faire son choix du « deal » autrement dit, la bonne affaire, valider son achat soit par paiement en ligne ou paiement sur place en se rendant au siège de la société qui gère les sites des achats malins telles que : BIGDeal, tunisiadeal, j’achète, dealoo, truedeal, groupdeal, IBF, etc…

Les sites vitrines citées ci-dessus se chargent de la négociation des rabais pour proposer à travers leur portail Internet les offres les plus intéressantes. L’acheteur n’aura qu’à présenter son coupon d’achat qu’il récupère de son mail pour bénéficier de son achat.

Inefficacitè

Bien que ses sites aient eu beaucoup de succès depuis leur création fin 2011, le temps de recherche et de sélection d’une affaire intéressante prend beaucoup de temps. Au lancement du concept, ils n’étaient qu’une poignée. Maintenant, ils dépassent la trentaine. Heureusement, un nouveau site comparatif a été créé pour grouper toutes ces plates-formes afin de faciliter l’accès aux utilisateurs.

Certes, la politique de ces sites est de dénicher les meilleures offres tarifaires pour les internautes, leur faire gagner du temps et bien évidemment faire de la pub pour les différents prestataires. Néanmoins, il est difficile de gérer les réclamations clients, car il ne serait pas possible de vérifier le sérieux de tous les prestataires.

Le concept est désigné pour aider les clients à se faire plaisir à des petits budgets, mais vue le nombre de ces sites cela incite les gens à faire plus de dépenses plutôt qu’à faire des économies.  Toutefois, les tunisiens commencent à se familiariser avec les bonnes habitudes de ce qu’on appelle « l’achat malin » et arquèrent un œil plus critique aux prestations proposées.

Comments are closed.